Jacques


Jacques
(PR Diego, Jacquemin, Jacquine, Jacky, Jacme, James, Jim, Jakez, Jakezig, Jakou) (Giacomo)
• Jacques le Majeur (25 juillet) (25 juillet), né à Bethsaïde, fils de Zébédée et de Salomé, frère de saint Jean l'Evangéliste. Comme ce dernier, il vécut d'abord à Capharnaüm comme pêcheur. Apôtre, son caractère impétueux le fit surnommer par le Christ "Fils du tonnerre". Il fut considéré comme le principal apôtre de l'Eglise primitive. En 40, il partit évangéliser l'Espagne. De retour à Jérusalem, en 44 (42 ?), il fut martyrisé, puis décapité, sur ordre d'Hérode Aggripa Ier, petit-fils d'Hérode le Grand, roi de Judée de 37. Son corps fut ramené en Galice par deux de ses disciples, puis enterré dans un champ qui fut indiqué par une étoile mystérieuse, et qui fut appelé le champ de l'étoile ("campus stellae"), et retrouvé par un ermite en 813. On y construisit un sanctuaire où affluèrent les pèlerins qui en ramenaient une coquille appelée coquille St Jacques. Ses reliques sont conservées à Compostelle. Patron des chapeliers, des pèlerins, des pharmaciens. Patron de l'Espagne, du Guatemala, du Nicaragua, de l'Uruguay. Invoqué contre les rhumatismes. Il est représenté avec le bourdon, gros bâton de pèlerin, et une coquille Saint-Jacqcues soit dans la main, soit à son chapeau à large bord, chapeau traditionnel des pèlerins. Il serait apparu à Charlemagne pour lui désigner la Voie lactée, reflet du ciel de route de Compostelle. Nom issu de l'hébreu "Ya'agobh" (Jacob, celui qui supplante). Dicton
"Si Saint-Jacques est serein, L'hiver sera dû et serein". Fête le 25 juillet.
• Jacques le Mineur (ou le Juste) (3 mai), apôtre, fils de Cléophas (Alphée), cousin de Jésus, sans doute par la Vierge Marie, ancien cultivateur, martyrisé à Jérusalem, dont il fut le premier évêque, en 62. Il fut lapidé (ou précipité du haut du temple), en 66 sur ordre du sanhédrin, tribunal des anciens juifs à Jérusalem. Son corps repose à Rome avec celui de saint Philippe. Fête le 3 mai (avec Philippe) (11 mai).
• Jacques de Nisibe, né en 270 à Nisibe, évêque de Nisibe, adversaire de l'arianisme, assista au concile de Nicée, libéra Nisibe assiégée par les Perses, mort en 350. Docteur de l'Eglise syriaque. Fête le 15 juillet.
• Jacques de Tarentaise, disciple de saint Honorat de Lérins, premier évêque de Tarentaise au Vème siècle. Fête le 16 janvier.
• Jacques de Voragine, né à Varase en 1230, dominicain, archevêque de Gênes, auteur de la Légende dorée, recueil de vies de saints, mort en 1298. Béatifié. Fête le 13 juillet.
• Jacques de la Marche (28 novembre), né à Monteprandone, près d'Ancône, en 1389, franciscain à Assise en 1416, disciple de saint Bernardin de Sienne, maître et compagnon de saint Jean de Capistran, prédicateur en Europe Centrale. Il mena une vie d'ascèse, et combattit les hérétiques. Mort en 1479 près de Naples. Fête le 28 novembre.

Dictionnaire des saints. 2013.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques — Jacques, die französische Form des männlichen Vornamens Jakob. Bekannte Namensträger sind: Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Cœur — Buste de Jacques Cœur (situé sur la façade du palais Jacques Cœur à Bourges et commandé par l intéressé) …   Wikipédia en Français

  • Jacques VI — Jacques Ier d Angleterre Pour les articles homonymes, voir Jacques Ier …   Wikipédia en Français

  • Jacques — is the French equivalent of Jake (and subsequently Jacob or James). In French it is pronounced IPA|/ʒɑk/, but in English it is traditionally pronounced IPA|/ˈdʒeɪˌkwɛz/ as a first name and IPA|/dʒeks/ (North America) or IPA|/dʒeɪks/ (United… …   Wikipedia

  • jacques — [ ʒak ] n. m. • 1357; n. pr., bas lat. Jacobus 1 ♦ Hist. Surnom du paysan français. Ils « tâchent d accabler les pauvres Jacques sous la réprobation de l histoire » (É. Guillaumin). ♢ (v. 1880) Fam. Faire le Jacques : faire l idiot, se conduire… …   Encyclopédie Universelle

  • Jacques Cœur — (Skulptur am Palais Jacques Cœur in Bourges, 15. Jahrhundert) Jacques Cœur (* 1395 in Bourges; † 25. November 1456 auf Chios) war ein französischer Kaufmann und Finanzier des Königs Karl VII. von Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Cœur — (c. 1395 – November 25, 1456 in Chios), was a French merchant, one of the founders of the trade between France and the Levant. Contents 1 Origins 2 Early career 3 Later life 4 …   Wikipedia

  • Jacques — hace referencia a: Abreviación científica para el botánico Henri Antoine Jacques 1782 1866. Jacques Anquetil, ciclista francés. Jacques Cousteau, oceanógrafo francés. Jacques Derrida, filósofo francés. Jacques Martin, historietista francés.… …   Wikipedia Español

  • JACQUES II — (1430 1460) roi d’Écosse (1437 1460) Monté sur le trône en 1437, après le meurtre de son père Jacques Ier, Jacques II n’exerça le pouvoir qu’à partir de 1449, année de son mariage avec Marie de Gueldre, nièce de Philippe le Bon, duc de Bourgogne …   Encyclopédie Universelle

  • JACQUES IV — (1472 1513) roi d’Écosse (1488 1513) Fils aîné de Jacques III, le futur Jacques IV est aux côtés des rebelles qui battent son père au Sauchieburn (1488), bataille suivie du meurtre du roi. Son rôle dans ces événements est mal connu et contesté.… …   Encyclopédie Universelle

  • Jacques I. — Jacques I. ist der Name folgender Personen: Jacques I. (Monaco) (1689–1751), Fürst von Monaco Jacques I. Androuet du Cerceau (1510/1520–1585/1586), französischer Architekt, Architekturtheoretiker, Zeichner und Kupferstecher Jacques I. de Bourbon …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.