Guillaume


Guillaume
(Géo Guilhem) (PR Billy, Guillemette, Guillemine, Mina, Wilhelm, William, Willy) (Guglielmo) (10 janvier)
• Guillaume le Grand (ou de Gellone) (ou Guilhem), né vers 755, comte de Narbonne, duc d'Aquitaine, fils du comte Thierry. Il fut l'ami de saint Benoît d'Aniane, participa à la bataille contre les Arabes à Villedaigne. Guillaume d'Orange, petit-fils de Charles-Martel, fonda en 804 le monastère bénédictin de Gellone, devenu St-Guilhem-du-Désert (Hérault). Mort en 812. Nom issu du germain "will" (volonté) et "helm" (casque, protection). Fête le 28 mai.
• Guillaume de Volpiano (ou de Dijon), né près de Novare, en 964, moine à Cluny, abbé de St-Bégnine-de-Dijon, où il appliqua strictement la réforme clunisienne. Mort à Dijon (Fécamp ?) en 1031. Béatifié. Fête le 1er janvier.
• Guillaume du Mont Vierge, né en Piémont, retiré au royaume de Naples où il fonda les Ermites du Mont Vierge, de l'ordre bénédictin, mort en 1142. Fête le 25 juin.
• Guillaume de Maleval, militaire, se convertit, fut ermite en Toscane, se retira à Maleval, et fonda près de Sienne un monastère des Guillemites ou Guillemins, surnommés les Blancs-Manteaux. Mort en 1157. Fête le 10 février.
• Guillaume Tempier, abbé de Sainte-Hilaire de Poitiers, puis évêque de Poitiers, mort en 1197.
• Guillaume de Bourges, né en 1120, fils du comte de Nevers, et neveu de Pierre l'Ermite, entra chez les Cisterciens à Pontigny, devint prieur, abbé de Pontigny, dans l'Yonne, de Fontaine-Saint-Jean, près de Soissons, puis de Chaalis, dans l'Oise, archevêque de Bourges en 1200. Mort à Bourges, en 1209, après s'être opposé à Philippe-Auguste pour s'être remarié avec Agnès de Méranie. Patron de l'Université de Paris. Fête le 10 janvier.
• Guillaume, chapelain de Philippe-Auguste.
• Guillaume Pichon, né à Saint-Alban, en Côtes-d'-Armor, évêque de Saint-Brieuc en 1220, vendit ses biens en 1225 pendant une famine, excommunia en 1226 le duc Pierre Mauclerc qui voulait déposséder le clergé, mais dut s'enfuir à Poitiers, rentra en 1230, entreprit la construction de la cathédrale Saint-Etienne, et mourut en 1234. Premier saint breton à être canonisé, dès 1247.Nom issu du germain "wil" (volonté) et "helm" (casque). Fête le 29 juillet.
• Guillaume de Hirschau, moine et mathématicien bavarois, inventa une horloge astronomique. Fête le 4 juillet.

Dictionnaire des saints. 2013.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guillaume — ist die französische Form des Namens Wilhelm; andere Schreibweise: Guilleaume. Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträger „Guillaume“ 1.1 Mittelalterlicher Name 1.2 Vorname 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Guillaume II d’Eu — Guillaume II d Eu Pour les articles homonymes, voir Guillaume II. Guillaume II d’Eu (vers 1049 – 1096, Windsor), fut comte d Eu. Sommaire 1 Biographie 2 Mariage et descendance …   Wikipédia en Français

  • guillaume — [ gijom ] n. m. • 1506; n. pr. ♦ Techn. Rabot servant à faire les rainures, les moulures. ♢ Outil des ravaleurs, pour gratter et nettoyer les pierres. ● guillaume nom masculin (ancien provençal guillaume, rabot) Outil de menuiserie à fût,… …   Encyclopédie Universelle

  • Guillaume — Guillaume, Charles Édouard Guillaume, G. Paul * * * (as used in expressions) Apollinaire, Guillaume Crèvecoeur, Michel Guillaume Saint Jean de Dufay, Guillaume Dupuytren, Guillaume Gide, André (Paul Guillaume) Guillaume d Auvergne …   Enciclopedia Universal

  • Guillaume — es un nombre propio de origen francés (su equivalente en español es Guillermo) que puede hacer referencia a: Charles Edouard Guillaume, físico suizo, premio Nobel de Física en 1920; Guillaume Apollinaire, escritor francés; Guillaume Bigourdan,… …   Wikipedia Español

  • GUILLAUME II — (1859 1941) empereur d’Allemagne (1888 1918) Empereur d’Allemagne et roi de Prusse, Guillaume II est le petit fils de Guillaume Ier et de Victoria d’Angleterre, et le fils de Frédéric III. Après le court règne de son père, il accède à l’Empire en …   Encyclopédie Universelle

  • GUILLAUME (G.) — GUILLAUME GUSTAVE (1883 1960) Linguiste, élève d’Antoine Meillet, Gustave Guillaume est l’auteur d’ouvrages comptant parmi les plus originaux et novateurs du XXe siècle. Il a enseigné à l’École pratique des hautes études de 1938 à 1960. Ses… …   Encyclopédie Universelle

  • Guillaume Le Bé — (* 1525 in Troyes; † 1598 in Paris) war ein französischer Stempelschneider, Schriftentwerfer, Schriftgießer und Verleger der Renaissance. Im heutigen Frankreich wird er zur Abgrenzung von seinem Namensvetter Guillaume II Le Bé als Guillaume I Le… …   Deutsch Wikipedia

  • Guillaume d’Eu — Guillaume d Eu Guillaume d Eu (vers 978 vers 1057), fut comte d Hiémois et comte d Eu. Sommaire 1 Biographie 2 Mariage et descendance 3 Voir aussi 3.1 …   Wikipédia en Français

  • Guillaume —   [gi joːm],    1) Charles Édouard, französischer Physiker schweizerischer Herkunft, * Fleurier (Kanton Neuenburg) 15. 2. 1861, ✝ Sèvres 13. 6. 1938. Nach Studien an der ETH Zürich (heute ETHZ) trat Guillaume 1883 in das Bureau International des… …   Universal-Lexikon

  • Guillaume Le Be — Guillaume Le Bé (* 1525 in Troyes; † 1598 in Paris) war ein französischer Stempelschneider, Schriftentwerfer, Schriftgießer und Verleger der Renaissance. Leben Le Bé wurde in Troyes geboren und lernte beim Buchdrucker Robert Estienne. 1545 ging… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.