Grégoire


Grégoire
(PR Grégoria, Grégory) (Gregorio)
• Grégoire (le) Thaumaturge, né à Néocésarée, dans le Pont, vers 213, païen converti, disciple d'Origène, évêque de Néocésarée vers 240, célèbre pour ses miracles et ses conversions, mort vers 270 (275). Fête le 19 novembre (17 novembre).
• Grégoire l'Illuminateur, né en Cappadoce, évêque d'Arménie, convertit le roi Tiridate, mort vers 332. Fête le 30 septembre.
• Grégoire de Naziance (9 mai), dit le Théologien, né près de Naziance, en Cappadoce, en 328, étudia à Alexandrie, à Césarée et à Athènes, baptisé vers 357, prêtre vers 362, évêque de Sasima en 372, de Naziance, puis de Constantinople où il présida le 2ème concile oecuménique, en 381. En but à des attaques, délaissé par Théodose, il se retira dans la solitude et écrivit de homélies et poèmes. Mort à Naziance en 389 ou 390. Père de l'Eglise grecque, ami de saint Basile le Grand. Fête le 1er janvier (2 janvier) 9 mai).
• Grégoire d'Elvire (ou le Bétique), évêque, adversaire de l'arianisme, mort après 392. Fête le 24 avril.
• Grégoire de Nysse, Père de l'Eglise grecque, né vers 330 à Césarée de Cappadoce, fils d'un saint, frère de saint Basile le Grand, évêque de Nysse, en Cappadoce en 371. Il lutta contre les ariens qui le persécutèrent. Il fut déposé et rétabli, et participa aux conciles d'Antioche et de Constantinople. Mort vers 394. Un des trois grands "Cappadociens". Fête le 9 mars.
• Grégoire de Langres, évêque de Langres, fit restaurer le tombeau de saint Bénigne, évêque de Dijon, mort vers 539.
• Grégoire de Tours (17 novembre), né Georgius Florentinus Gregerius, à Augustonemetum, ancien nom de Clermont, en Auvergne, vers 538, évêque de Tours en 573, défendit les opprimés, s'employa à convertir les païens et les Ariens. Ecrivit une "Histoire des Francs". Rue dédiée à Paris, VIème arrondissement. Mort en 594. Fête le 17 novembre.
• Grégoire d'Agrigente, né en Sicile, pèlerin en Orient, moine, diacre à Jérusalem, puis à Antioche, à Constantinople, à Rome, évêque d'Agrigente, mort après 600. Fête le 23 novembre.
• Grégoire Ier, le Grand (3 septembre) (3 septembre) (12 mars ?)
né à Rome vers 540, préfet de Rome en 572, il décida en 575 de distribuer ses biens et de transformer sa maison du Clivus Scauri en monastère bénédictin. Diacre en 580, il passa six ans à Constantinople, puis revint à Rome où il fut élu pape de 590 à sa mort en 604. Il fixa la liturgie de la messe et le rite grégorien. Un ordre pontifical de Saint-Grégoire-le-Grand fut fondé en 1831 par Grégoire XVI. Patron des chantres, des luthiers (fête le 9 mai), des enseignants, des musiciens. Représenté avec une colombe. Nom issu du grec "gregorein" (veiller en prières). Dicton "A Saint Grégoire, il faut tailler la vigne pour boire". Fête le 12 mars.
• Grégoire II, né à Rome en 669, pape de 715 à 731. Il combattit les iconoclastes, secte religieuse qui proscrivait le culte des images, et excommunia Léon III l'Isaurien, empereur qui avait ordonné la destruction de toutes les images dans les édifices sacrés. Il envoya saint Boniface en Germanie. Fête le 11 février.
• Grégoire III, pape de 731 à 741, d'origine syrienne. Il prit possession de l'exarchat de Ravenne. Fête le 10 décembre.
• Grégoire VII, né Hildebrand de Soana, lieu de sa naissance, en Toscane, vers 1015, pape de 1073 à 1085, mort à Salerne. Célèbre par ses luttes contre l'empereur allemand Henri IV qu'il humilia à Canossa, en 1077, et par de nombreuses mesures ecclésiastiques (dont le célibat des prêtres). Assiégé dans le château Saint-Ange, il fut délivré par Robert Guiscard, comte de Pouille et de Calabre, qui fonda le royaume normand de Naples, qu'il suivit à Salerne, où il mourut. Fête le 25 mai.
• Grégoire X, pape de 1271 à 1276. Béatifié. Fête le 10 janvier.

Dictionnaire des saints. 2013.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gregoire — Grégoire Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Grégoire. Grégoire est un nom propre qui peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Grégoire XI — Pape de l’Église catholique Grégoire XI par Girolamo di Benvenuto …   Wikipédia en Français

  • Gregoire XI — Grégoire XI Grégoire XI Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Gregoire — can refer to a number of different people:Gregoire as a surname*Alexandre Grégoire (1922 2001), Haitian painter *Christine Gregoire (b. 1947), American Democratic governor of the state of Washington. *Christophe Grégoire (b. 1980), Belgian… …   Wikipedia

  • Grégoire — ist der Name von: Grégoire (Sänger) (* 1979), französischer Popsänger und komponist Grégoire ist außerdem der Familienname von: Christophe Grégoire (* 1980), belgischer Fußballspieler Henri Grégoire (auch genannt Abbé Grégoire; 1750–1831),… …   Deutsch Wikipedia

  • Gregoire V — Grégoire V Grégoire V Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Gregoire VI — Grégoire VI Grégoire VI (? Cologne ? , début 1048) né sous le nom de Jean Gratien, fut élu pape le 1er mai 1045 et abdiqua à Sutri le 20 décembre, 1046. Grégoire VI Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Gregoire II — Grégoire II Grégoire II Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Gregoire IX — Grégoire IX Grégoire IX Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Gregoire X — Grégoire X Grégoire X Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • GRÉGOIRE (J.-A.) — Jean Albert GRÉGOIRE 1899 1992 Polytechnicien et enfant des Années folles, Jean Albert Grégoire (Paris, 1899 Paris, 1992), aussi à l’aise dans un salon de la haute société parisienne que devant l’établi d’un garage de banlieue, a apporté à… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.