François
(PR Francelin, Francis, Francisque, Franck, Frankie, Franz, Paco, Paquito, Soizic) (Francesco)
• François d'Assise (4 octobre) (4 octobre), né Jean Bernardone en 1182. D'abord prénommé Jean par sa mère, il fut renommé Françesco par son père, drapier, voyageur de commerce qui avait gardé un bon souvenir de France, et apprit très tôt le français. Il passa une année en prison en 1201, à la suite d'une guerre entre Pérouse et Assise. Il s'engagea en 1205 dans l'armée pontificale, puis se convertit à 24 ans, et fonda, en 1209, l'ordre monastique des franciscains, approuvé par le pape Honorius III sous le nom de Frères mineurs (appelés aussi en France les Cordeliers jusqu'à la Révolution). Il prêcha la foi en Syrie, puis en Espagne. A son retour, il remania la règle franciscaine qui fut approuvée par Innocent III en 1223. Il rencontra saint Dominique à Le Soler, près de Perpignan. Il créa son premier couvent français de frères mineurs à Vézelay. Célèbre pour son goût pour la pauvreté, sa bonté avec les animaux. Il fut stigmatisé (les 5 plaies du Christ) du 14 septembre 1224 jusqu'à sa mort, le 3 octobre 1226, dans une cabane du Portioncule. Il est représenté en haillons, décharné. Patron des commerçants, des écrivains, des journalistes, des sourds-muets. Nom issu du latin "franci" (francs) ou "francus" (homme libre). Dicton
"Sème le jour de Saint-François, Ton blé aura plus de poids". Fête le 4 octobre. Fête des stigmates le 17 septembre.
• François de Paule (2 avril), né à Paola, en Calabre, en 1416, nommé François en l'honneur de saint François d'Assise, mort à Plessis les Tours en 1508. Quoique préférant la vie erémitique, il fonda un monastère à Paule, dans le royaume de Naples, où il était né. Il imposa une règle stricte, de l'ordre des Minimes, constitué à Cozenza en 1435, approuvé par Alexandre VI en 1502 et Jules II en 1506. Louis XI l'appela en 1481 sur son lit de mort, et il resta 25 ans en France, propageant son ordre. Mort à Plessis-lès-Tours en 1507, un vendredi saint. Le premier monastère en France fut bâti à Plessis les Tours grâce aux libéralités de Charles VIII. Fête le 2 avril.
• François d'Estaing
évêque de Rodez, mort en 1529. Béatifié.
• François-Xavier Cabrini (3 décembre) (3 décembre), né François de Jassu, au château de Xavier, en Navarre, en 1506. Etudiant au collège Sainte-Barbe, rue Valette (Vème) à Paris, il rencontra saint Ignace de Loyola et fit partie du premier groupe de jésuite, en 1534. Il s'embarqua en 1541 pour évangéliser les Indes portugaises, gagna Goa, Malacca en 1545, les Moluques puis le Japon en 1549, et enfin la Chine. Mort dans l'île de San-Choan, près de Canton en 1552. Surnommé l'Apôtre des Indes. Patron des émigrés, et des immigrés, des missionnaires, des voyagistes. Patron de l'Inde, de la Mongolie, du Pakistan. Nom Xavier issu du basque "etchaberri" (maison neuve), devenu "jaberri", "javeri", "xavieri" Fête le 3 décembre.
• François Borgia, né à Gandia, en Espagne, vers 1510, fils du duc de Gandie, vice-roi de Catalogne. A la mort de son épouse, en 1551, abandonna sa vie frivole pour entrer chez les jésuites, refusa le cardinalat, devint le 3ème général de son ordre, dont il propagea l'ordre dans le monde. Mort en 1572 en ambassade à Ferrare. Fête le 3 octobre (ou 10 octobre).
• François Carraciolo, né à Santa Maria, dans les Abruzzes, en 1563, de son nom de baptême Ascagne, prêtre au service des condamnés, fondateur de l'ordre des clercs réguliers mineurs, mort à Agone en 1608. Fête le 4 juin.
• François de Sales (24 janvier) (29 janvier), né en 1567 au château de Sales (Haute-Savoie), aujourd'hui disparu, remplacé par une chapelle. Sa famille habitait au château proche de Thorens. IL vécut au château de Monthoux, du XIII7me siècle, à Pringy, fut baptisé dans l'église de Thorens-Glières, et tonsuré en 1579, à 12 ans. Etudiant à la Sorbonne, puis à Padoue, revint à Annecy où il échoua à convertir les protestants, puis à Paris. Prêtre en 1593, prévôt à Genève, missionnaire au Chablais, coadjuteur puis évêque de Genève-Annecy en 1602, il combattit à nouveau la foi protestante. Il rencontra Jeanne-Françoise de Chantal à Saint-Claude, et fonda avec elle la communauté féminine de la Visitation, en 1610. Le 110 de la rue de Vaugirard accueille le monastère de la communauté et est le siège des oblats de Saint-François-de-Sales (chapelle de 1821). En 1618, il participa à une ambassade conduite par le Cardinal de Savoie, venue négocier le mariage de Christine de France et du prince de Piémont. Mort en 1622 à Lyon. Basilique du Doctorat-de-St-François-de-Sales, édifiée à Thonon de 1890 à 1935, en souvenir de la mission prêchée dans le Chablais de 1594 à 1598. Patron du diocèse de Chambéry. Docteur de l'Eglise en 1877, le seul français. Patron des écrivains et journalistes. Fête le 24 janvier.
• François-Joseph de La Rochefoucauld, martyrisé en 1792 aux carmes de Bordeaux. Béatifié.
• François-Régis, élève des Jésuites de Tournon (Ardèche).

Dictionnaire des saints. 2013.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francois — François Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint François et Saint François. François est un nom propre qui peut entrer dans la désignation de personnes,… …   Wikipédia en Français

  • Francois — François [fʀɑ̃ˈswa] (selten auch Francois) ist eine französische Variation des Namens Franz. Träger des Vornamens: François II. de Tournon (1489−1562), französischer Kleriker, und Erzbischof von Lyon François Haby (1861−1938), deutscher… …   Deutsch Wikipedia

  • François — [fʀɑ̃ˈswa] (selten auch Francois) ist eine französische Variation des Namens Franz. Träger des Vornamens: François II. de Tournon (1489–1562), französischer Kleriker, und Erzbischof von Lyon François Haby (1861–1938), deutscher Unternehmer und… …   Deutsch Wikipedia

  • François — Saltar a navegación, búsqueda François hace referencia a: François Boucher, pintor francés; François Duvalier, presidente de Haití; François Mitterrand, presidente de Francia; Georges François Reuter, naturalista francés; Louis François Armand de …   Wikipedia Español

  • François — m French: from the Old French word françois ‘French’ (français in modern French; See also FRANK (SEE Frank)). The use of this word as a given name was inspired by the fame of St Francis of Assisi (see FRANCESCO (SEE Francesco)). The popularity of …   First names dictionary

  • François — (1597 1643) fils du préc., fut longtemps sculpteur à Rome (où on le surnommait Francesco Flammingo): Saint André (1628 1640, basilique Saint Pierre). François (1759 1830) et Pierre Florent (1761 1812), nés à Québec, travaillèrent à la cathédrale… …   Encyclopédie Universelle

  • François —   [frã swa],    1) André, rumänisch frzösischer Grafiker, *Temesvar 9. 11. 1915; entwarf Plakate und zeichnete Illustrationen sowie Cartoons, die europäischen und amerikanischen Cartoonisten beeinflussten.    2) Jean Charles, französischer… …   Universal-Lexikon

  • François — Nom de baptême issu du latin Franciscus. L origine du nom est controversée. Pour les uns il vient du germanique frank, pour d autres du latin francus. Mais, dans les deux cas, il signifie homme libre, ce qui simplifie les choses. La vogue de ce… …   Noms de famille

  • François — (frz., spr. frangßŏá), Franziskus, Franz; Françoise (spr. frangßŏahs ), Franziska …   Kleines Konversations-Lexikon

  • François — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint François et Saint François …   Wikipédia en Français

  • François — (as used in expressions) Jean François Gravelet François Marie Arouet Babeuf François Noë l Barras Paul François Jean Nicolas viscount de Bichat Marie François Xavier Blanchard Jean Pierre François Boieldieu François Adrien Boucher François… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”